Mon conjoint ne s’entend pas avec ma famille



On ne choisit ni sa famille, ni sa belle-famille. Si vous avez choisi votre conjoint pour des qualités que vous trouvez appréciables, elles ne sont pas forcément héritées de ses parents. Il est toujours difficile de s’entendre avec sa belle-famille, car on a d’abord tendance à projeter sur elle les qualités et les défauts de sa propre famille, et aussi parce qu’on ne comprend pas toujours la relation que l’autre a avec eux. Si votre conjoint ne s’entend pas avec votre famille, vous devez gérer au mieux cette mésentente pour que personne n’en souffre. Lisez les conseils suivants.

Faire le point sur ce qui cause les désaccords

Votre famille peut être jugée trop envahissante, trop exigeante ou très critique. Quels que soient les reproches que votre conjoint peut leur faire, vous devez en discuter avec lui. Il est également possible que la mésentente vienne de leurs idées, que votre conjoint peut ne pas trouver à son goût. Ne soyez pas susceptible lors de cette conversation, et essayez de rester objective lorsque vous donnez des explications à tel ou tel comportement. Votre conjoint verra ainsi que vous faites un effort pour comprendre son point de vue et que vous pouvez prendre de la distance.

belle famille

Abandonner les modèles

Vous n’êtes pas obligés, vous et votre conjoint, de vivre comme ont vécu vos parents ou les siens. L’influence que le modèle de vos parents respectifs peut exercer sur vous doit être examinée afin de pouvoir ensuite s’en débarrasser. Car, même si vous avez de l’admiration pour ce que vos parents ont construit, pour la relation qu’ils ont entretenue, vous êtes tous les deux conscients que chaque histoire est différente. En parler ensemble permet de se rassurer l’un l’autre. Car critiquer sa belle-famille est souvent pour l’un une manière de dire à l’autre qu’il n’aimerait pas qu’il suive cet exemple.

Suggérer une autre relation à vos parents et à votre famille

Si votre conjoint ne s’entend pas avec votre famille, vous n’êtes peut-être pas obligé de passer du temps avec lui et avec eux. Si vous avez déjà été en couple avant, et que vous fréquentiez beaucoup votre famille avec votre ex, rien ne vous oblige à voir autant votre famille. Il ne s’agit pas bien sûr de couper les ponts ou de renoncer à les voir. Mais vous pouvez les voir seul le plus souvent, et profiter de ce nouveau rapport pour recréer avec vos parents, frères et sœurs une certaine intimité. Les moments plus rares où vous serez accompagné de votre conjoint n’en seront que plus chaleureux. Et pour ces moments, vous pouvez également fixer des règles, pour limiter le côté envahissant, critique ou désagréable de votre famille.

Suggérer à votre conjoint un comportement de couple vis-à-vis de votre famille

Pour que votre conjoint supporte plus facilement votre famille, nous avons vu qu’il pouvait être bien de raréfier les moments de rencontre. Vous pouvez également fixer des règles avec lui. Par exemple, ne pas aborder tels ou tels sujets, dont vous savez très bien qu’ils vont déboucher sur des moments désagréables ou des débats d’idées dans lesquels votre conjoint se sentira mal à l’aise. Vous pouvez lui donner une sorte de mode d’emploi pour mieux supporter vos parents. Ce qui est essentiel, c’est alors de favoriser la relation de couple, et de montrer à votre conjoint de la solidarité lorsque vos parents sont difficiles à supporter. Comme les relations avec les belles-familles sont rarement simples, vous partez quasiment à égalité sur ce plan, et il ne devrait pas être trop difficile de trouver un terrain d’entente, du moins entre vous !