Son chien : un concurrent dans votre couple?



Le chien est censé être le meilleur ami de l’homme. Parfois, l’amour que certains humains portent à leur animal de compagnie est tellement « humain » que leur conjoint peut en être jaloux. Des petites attentions dont le chien fait l’objet jusqu’aux surnoms enamourés, vous avez du mal à supporter l’amour inconditionnel que votre conjoint porte à son chien ? Lisez les lignes suivantes pour comprendre ce qui rend son attachement à cet animal aussi fort et trouver votre place dans cette relation.

L’attachement de l’homme à l’animal

Votre conjoint peut avoir été tellement déçu par les rapports humains qu’il a choisi de reporter son attention sur les animaux, son chien en l’occurrence. Un chien ne quittera jamais son maître, ne le trompera pas, et il dépend totalement de lui pour survivre. Car on est responsable de l’animal domestique que l’on a choisi, et on a le devoir de s’en occuper correctement. Si certaines personnes tombent dans l’excès et considèrent que leur animal de compagnie mérite le même type d’amour que celui qu’elles pourraient porter à un autre humain, cet attachement peut sembler assez pathologique. Le développement, ces dernières années, d’accessoires variés pour chiens et chats, mais aussi d’hôtels et de vêtements de luxe, de psychologues pour animaux semble suivre cette tendance qui considère que les animaux méritent les mêmes attentions que les humains. Sans aller jusque-là, nombreux sont les chiens à qui leurs maîtres s’adressent comme si ils étaient humains, et qui leur préparent à manger de vrais petits plats. Tout en n’entrant pas dans le débat à propos de l’existence ou non d’une conscience animale, on peut constater cependant que certains animaux domestiques aiment également leurs maîtres d’une manière inconditionnelle. Comment cet amour partagé pose-t-il problème dans un couple ?

chien

Comment trouver sa place… ou pas

Si vous jugez, en observant le comportement de votre conjoint avec son chien, qu’il semble l’aimer plus que vous, deux solutions sont possibles. Ou vous êtes une jalouse maladive et vous ne supportez pas qu’un chien puisse vous ravir l’attention de votre partenaire pendant quelques instants. Dans ce cas, le fait qu’il ait un chien est une bonne chose, vous pouvez apprendre à dompter votre jalousie sans soupçonner votre conjoint de vous tromper avec d’autres femmes ! Ou votre conjoint a vraiment un très fort attachement pour son chien. Dans ce cas, vous pouvez essayer de lui expliquer en quoi son comportement vous pose problème pour définir ensemble certaines limites. Pour trouver votre place dans cette relation, surtout si vous vivez ensemble, vous devez pouvoir définir à deux la façon dont vous vivez avec ce chien. Définir les pièces auxquelles il a accès par exemple, les fauteuils sur lesquels il peut monter… et en général, la façon dont votre vie quotidienne est modifiée par le fait de vivre avec un chien. Ceci est une négociation qui doit permettre que votre conjoint continue à vivre avec son chien sans que votre vie de couple n’en soit affectée. Par ailleurs, si votre conjoint déclare aimer plus votre chien que vous, et qu’il le fait sans une once de provocation, c’est qu’il considère que l’amour en général est forcément conditionné par une certaine fusion, en tout cas, une absence de contradiction. Car son chien a cet avantage sur vous, il est toujours d’accord avec lui. Vous êtes prévenue, l’ouverture d’esprit n’est pas ce qui caractérise votre conjoint. Mais si vous supportez de dormir avec son chien et de ne pas interrompre votre conjoint lorsqu’il lui parle, pourquoi pas ?